Skip to content Skip to footer

Charte de développement durable

Élaborée en 2014 par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Union des Ports de Plaisance de Provence-Alpes-Côte d’Azur et Monaco, la Charte Développement Durable a vocation à développer les ports de plaisances et de pêche d’une manière durable et exemplaire, pour leur permettre de se rendre prêts à faire face aux enjeux futurs. Ces lieux étant des points de contacts principaux entre Terre et Mer / Citée et Nature, il est primordial de les rendre soucieux des impacts de leurs activités courantes sur l’environnement, tous en les sensibilisant aux perspectives sociétales.

Ainsi, le port du futur dessiné par cette charte se décline en plusieurs aspects ;


  • Un port exemplaire en matière environnementale :

Au travers de d’actions liées à la préservation des ressources, ainsi qu’à la réduction de l’empreinte Carbone, mais également à l’organisation d’évènements en lien avec l’environnement, ou encore l’élaboration d’indicateurs de suivi environnementaux.

  • Un port au service de l’économie locale et des entreprises :

Les ports étant des espaces économiques indispensables aux activités maritimes et touristiques, abritant plus de 1300 entreprises, il est essentiel de les rendre acteurs des différentes filières qui en découlent, notamment la pêche et le nautisme. À son niveau, le port peut ainsi contribuer au développement économique de ces activités en accompagnant leurs acteurs, favorisant la promotion de leurs activités, ou encore la mise à disposition d’aménagements spécifiques, mais également en portant des projets d’innovation du tissu économique local.

  • Un port impliqué dans les déplacements intra ou inters urbains :

L’affirmation des ports auprès de leurs décideurs locaux comme des équipements de service public essentiels à la gestion des flux de personnes, dans le respect de la transition écologique et énergétique, est un pilier des futures politiques de transports modernes. De plus, le développement d’initiatives permettant l’émergence de nouvelles solutions alternatives viendra appuyer cette transition.

  • Un port ouvert à tous, sécurisé, solidaire et accueillant :

Un port étant un lieu public où se croisent un éventail varié d’usagers, la nécessité de favoriser l’instauration d’une cohabitation saine en son sein est un élément essentiel de leur pérennité. De plus, son intégration adéquate dans son environnement lui permettra d’aboutir à une cohérence globale, qui viendra améliorer la condition générale de chacun. Enfin, l’assurance d’une accessibilité optimale pour l’ensemble des personnes est évidement un élément clé de cette démarche.

  • Un port composante essentiel du patrimoine local :

Les ports étant les successeurs historiques de la mobilité urbaine, ils sont ainsi les témoins de la richesse du patrimoine maritime de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et sont par conséquents les responsables logiques de la transmission de ce patrimoine via sa valorisation, son maintien, mais également sa promotion au fil du temps.

De plus, l’engagement des ports dans cette démarche permet le déploiement de subventions favorisant les actions liées au Développement Durable, mais également à la modernisation des infrastructures portuaires.

Enfin, cette charte s’inscrit dans une volonté globale des ports maritimes d’améliorer leurs performances environnementales, ainsi leur inscription dans cette démarche est conditionnée au préalable à la mise en place d’une certification Port Propre.

Consulter la charte signée par Jean-Luc CHAUVIN
Charte Développement Durable - Port Anse de la Réserve